Attention : Sur tablette, ce site est optimisé pour une lecture horizontale.
Chili et Argentine

Les Andes de la Patagonie à l’Atacama

Des lacs de Patagonie jusqu'à la côte Pacifique du désert d'Atacama, cet itinéraire ambitieux est tracé le long de la Cordillère des Andes. Il vous offre en 20 jours de voyage les plus beaux spots de la mythique Route 40 et le meilleur de cette région qui est incontestablement à classer parmi les plus spectaculaires du monde.

A partir de 6855 € / pers. pour un équipage pilote + passager

Présentation

Vous prenez possession de vos motos à Puerto Varas, charmante ville de la région des lacs en Patagonie chilienne.

Par défaut vous enfourchez le trail BMW GS700. Il est parfaitement adapté pour avaler sereinement les quelques 4300 km prévus au programme de ce voyage dont 450 km de piste. Mais vous pouvez préférer l'un des autres modèles disponibles : F800 GS Adv., R1200 GS Adv., R1250 GS, R1200 GS, Africa Twin, Ténéré. Les motos sont équipées à minima d'une sacoche réservoir et d'un dosseret pour les équipages en duo. Sur demande et selon disponibilité, vous pouvez disposer de valises et/ou topcase.

Dès les premiers kilomètres, les volcans Osorno, Puyehue ou encore Tronador vous annoncent la couleur, le spectacle sera grandiose. Passée la Cordillère des Andes (paso Cardenal Antonio Samoré 1300 m), vous êtes en Argentine en Patagonie élégante, sur la très scénique Route des 7 Lacs. Elle se confond ici avec la mythique Route 40.

La Route 40 est une institution en Argentine. De son panneau "km 0" planté au Cap des Vierges aux confins de la Patagonie, jusqu'à la Quiaca à la frontière Bolivienne, elle compte plus de 5000 km reliant 27 cols andins dont l'Abra del Acay, son point culminant à 4950 m.

La Route 40 est votre boussole pour rejoindre Salta dans le nord de l'Argentine. Vous traversez alors l'Altiplano (paso de Jama 4830 m) pour basculer dans le désert d'Atacama au Chili. Enfin, votre périple s'achève à Antofagasta au bord du Pacifique.
Chaque jour est un défilé extraordinaire de paysages plus impressionnants les uns que les autres. Vous ne compterez plus les horizons infinis, les formations géologiques multicolores, les cols vertigineux, les volcans, les salars et les lagunes émeraudes de la Puna ("terre haute" en Queshua)...

Contactez-nous : +33 1 69 63 38 68
Je souhaite être avisé des dates à venir

Veuillez laisser ce champ vide.
Je souhaite être contacté

Veuillez laisser ce champ vide.
Inscription à la newsletter
km total : 4335
Moto utilisée : Loueur local
Nombre de moto max : 10

Points forts

⊕ Les plus beaux spots de la Route 40 dont l'Abra del Acay
⊕ La traversée de la Cordillère des Andes par l'Altiplano
⊕ Plus de 1000 km tracés en Patagonie
⊕ Les journées libres à Mendoza et Cafayate (Patios de Cafayate )
⊕ Les dégustations de vin à Mendoza et Cafayate
⊕ L'asado à Cafayate

Engagement

450 km de piste et 2 étapes en altitude avec des passages au delà de 4800 m d'altitude
Vous devez disposer d'une bonne condition physique

Hébergement

illustration niveau de confort de l'hébergement

Une sélection d'hôtels parmi les plus belles adresses disponibles

Dates de départ et disponibilités

16 mars - 04 avril 2021
26 oct. - 14 nov. 2021

Tarifs

  • Pilote : 8860 € / Passager : 4880 € - De Puerto Varas à Antofagasta
  • - Supplément chambre individuelle +1360 €

Prestations incluses dans le tarif

⊕ les vols transatlantiques au départ de France
⊕ les vols domestiques au Chili
⊕ les navettes hôtel/aéroport/hôtel
⊕ les hôtels de catégories supérieures
⊕ les petits déjeuners
⊕ les diners (hors alcool et sodas) dont l'asado à Cafayate
⊕ le pisco de bienvenu à Puerto Varas
⊕ les dégustations de vin à Mendoza et Cafayate
⊕ la visite du Canyon de Talampaya
⊕ la moto 700 GS (autres modèles disponibles)
⊕ l'assurance de la moto (franchise de 4000 USD)
⊕ le carburant
⊕ l'accompagnateur francophone
⊕ le véhicule d'appui (transport des bagages, remorquage moto)
⊕ les traces GPS

Dans la même collection

Etapes

Jour 1 - Aéroport Paris CDG (ou autre)
- Vol de nuit Paris / Santiago via Paris
Jour 2 - Puerto Varas
- Arrivée à Santiago en matinée et continuation sur Puerto Montt. Tranfert à l'hôtel situé à Puerto Varas au bord du lac Llanquihue. Superbe vue sur le lac et le volcan Osorno. Vous prenez possession de vos motos à l'hôtel.
Jour 3 - Puerto Varas > San Martin de de los Andes - 325km
- Vous quittez Puerto Varas pour contourner le lac Llanquihue par l'Est. Vous passez au pied du volcan Osorno (2652 m) puis du volcan Puyehue (2236) dont la dernière éruption date de 2011. Vous traversez la Cordillère des Andes pour rejoindre l'Argentine par le paso Cardenal Antonio Samoré (1300 m). Durant la montée, la couleur argenté des arbres brulés et l'épaisse couche de cendre volcanique le long de la route témoignent de la puissance de l'éruption. A votre droite vous pouvez apercevoir le massif Cerro Tronador, "la montagne qui tonne" (3478 m). Ce volcan situé en Argentine marque la frontière avec le Chili. En Argentine vous pouvez poussez jusqu'à Villa La Angostura pour le déjeuner. Vous êtes en Patagonie élégante ou encore en Suisse argentine, sur la très scénique Route des 7 Lacs. Virage après virage, vous enroulez tranquillement au guidon de votre moto, entre montagnes verdoyantes et lacs bleu turquoise. Notez que dans son dernier tracé la Route 40 se confond ici avec la Route des 7 Lacs.
Jour 4 - San Martin de los Andes > Chos Malal - 470km
- Vous êtes conviés à une première infidélité à la Ruta 40 pour ne rien manquer des paysages frontaliers du Chili, lacs, forêts, volcans... Sur votre gauche le magnifique volcan Lanin aussi beau mais bien plus haut que celui d'Osorno, un cone parfait de 3747 m. Vous longez le Rio Alumine et monterez à l'assaut de la Sierra de Caatan Lil par une série de lacets du plus bel effet. Suit la Cuesta de Rahue. Elle vous offre des points de vue plus beaux les uns que les autres. Après une pause déjeuner à Zapala, vous poursuivez plein nord par la Route 40 jusqu'à Chos Malal.
Jour 5 - Chos Malal > Malargüe - 335km
- Paumés de chez paumés... Si vous vouliez vous couper de votre quotidien, c’est gagné. Vous roulez plein nord sur la Route 40 et traversez le massif Del Payun Matru riche de 800 volcans de toutes dimensions, du petit au géant de 4709 m. Vous en verrez un pendant des heures dont on a trouvé une coulée de lave longue de 200 km. C'est unique au monde et cela n'existe que sur la planète Mars. Vous évoluez dans un univers minéral spectaculaire, sculté par l'activité volcanique passée. La végétation se résume à quelques buissons clairsemés. Vous longez le Rio Grande qui a creusé sont lit dans le basalte, extraordinaire force de la nature.
Jour 6 - Malargüe > Mendoza - 325km
- Traversant la Pampa Del Diamante, vous approchez cette merveilleuse région de Mendoza, une grande ville, une fois n'est pas coutume. Vous êtes toujours sur la Ruta 40 et longerez quelques uns des plus beaux vignobles d'Argentine largement investis par les plus prestigieux des propriétaires du Bordelais. Les vignes sont bien ici sur un plateau à 1500 m, un climat idéal, les gigantesques sommets que vous longerez sur votre gauche alimentant à profusion la région en eau. L'un d'entre eux culmine à 6570 m, le Tupungato, que vous aurez survolé avant que de vous poser à Santiago, en face de Mendoza. La soirée sera belle n'en doutons pas.
Jour 7 - Mendoza
- Journée libre
Jour 8 - Mendoza > Barreal - 210km
- Vous quittez Mendoza par le nord et passez devant les Termas de Villavicencio qui produisent la meilleure eau d'Argentine. C'est là que commence la piste dite des Caracoles (les escargots), en référence aux nombreuses épingles qui vous attendent. De 50 m vous grimperez à 3300 m dans une nature à couper le souffle. Ici il est fréquent de croiser l'animal emblématique de la Patagonie, le Guanacos le plus sauvage de tous les camélidés de la contrée. Au sommet, le Tupungato vous toisera du haut de ses 6570 m ! Descente magnifique jusqu'à Uspallata (on dit Uspajata) pour le déjeuner. Nous connaissons une belle adresse où l'on vous sert un excellent bife de chorizo de taille XXL. Demi-tour pour récupérer la route qui vous mènera, seuls au monde, jusqu'à Barreal terme de cette étape d'une exceptionnelle beauté.
Jour 9 - Barreal > Rodeo - 250km
- Toujours plein nord, en longeant la plus longue chaîne de montagnes au monde, plus de 7100 km. A Calingasta, la belle route s'incurve à droite en suivant le rio San Juan qui descend de la Cordillère de Totora et de ses nombreux glaciers. Plus loin c'est un désert minéral impressionnant qui vous attend annonciateur d'une énorme dépression, siège d'un ancien lac salé que vous contournerez après être passés au Mirador de la Crucecita. Remontant toujours au nord vous atteindrez encore 3000 m pour trouver le village de Las Flores. Pour finir, une longue descente rectiligne vous ramènera à 1500 m en longeant les sommets frontaliers du Chili. Un grand spectacle!
Jour 10 - Rodeo > Villa Union - 310km
- Quittez Rodeo, magnifique écrin de verdure en montagne. Vous apercevez vite les eaux turquoises de la Cuesta del Viento pour longer un spectaculaire canyon conduisant à San Jose de Jachal. Il ne faut pas manquer la sublime route qui permet d'atteindre la Cuesta de Huaco (attention, passage de condors!) puis le village éponyme. Vous attend alors une route extraordinaire dans un environnement géologique époustouflant. Sur votre gauche un parc fameux celui d'Ischigualasto, le lieu où se pose la lune en Quechua, aussi nommé Valle de la Luna, plus simple. On ne vous parle pas de la température, un bonheur... Plus loin sur votre droite vous devinez les parois du Parc National de Talampaya hautes de 200 m dont les couleurs sont incroyablement rouges. C'était la terre des diplodocus et autres T rex attention à vous. Nous rejoignons Villa Union au terme d'une très belle journée.
Jour 11 - Villa Union > Belen - 405km
- Vous quittez Villa Union pour rejoindre la RN40. Arrivent les belles images de la Cuesta de Miranda, un bitume neuf qui remplace la belle piste que nous empruntâmes jusqu'en 2013... Pourtant cet endroit reste un miracle de la nature tout de rouge et de verts éclatants. Photos, c'est sûr... Vous traversez Chilecito célèbre pour ses mines d'or dont il reste un téléphérique désaffecté qui monte à 4400 m sur les pentes du mont Belgrano qui culmine à 6251 m. Vous quittez la RN40 et par de petites routes tracées au pied de la Cordillère des Andes vous arrivez à Tinogasta. Après la pause déjeuner, vous poursuivez sur la Ruta de los seis Miles, la route des 6000 conduisant entre autres au plus haut volcan actif du monde le Ojos del Saladao à 6879 m et d'autres encore comme le Pisis ou le Incahuasi, tutoyant les 7000 m et formant la frontière avec le Chili. Pour l'anecdote, vous traversez Copacabana avant de retrouvez la Route 40. La nature nous régale encore tout au long de la Sierra de Fiambala, un haut lieu du Dakar. Sur votre gauche ce que vous prendrez à tous les coups pour de la neige sont en réalité des dunes perchées à près de 4000 m! Arrive Belen, petite bourgade endormie et posée sur la RN40 au cœur de la région de Catamarca.
Jour 12 - Belen > Cafayate - 250km
- Vous continuez plein nord par la Route 40 et tout de suite un petit canyon à la sortie de Belen. Passé le village de Hualfin se profile un désert perché à 2000 m, une immense dune plate d'où surgissent assez souvent des tourbillons gigantesques. Vous roulez bon train, sur une route quasiment libre de trafic. Arrivent plusieurs localités, coincées entre deux cordillères, où selon les circonstances on peut tomber sur un rodéo ou sur des routes défoncées par de catastrophiques pluies. Gageons que cette fois encore le temps sera clément. A Amaicha del Valle on ne peut manquer la statue de la Pachamama, la Terre Mère, vénérée depuis la période Inca au moins. Vous pouvez visiter le musé qui lui est consacré. Toujours vers le nord se présentent alors les fameuses vignes de Cafayate. En fin de journée, alors que la lumière devient rasante, nous vous invitons à pousser quelques kilomètres au delà de notre ville étape pour découvrir la Quebrada las Conchas, encore une merveille du Nord Ouest Argentin (NOA).
Jour 13 - Cafayate
- Journée libre. En fin de journée nous vous offrons une visite de bodega accompagnée d’une dégustation de quelques uns de plus célèbres vins du pays, notamment le blanc Torrontes, suivi d’une soirée asado, un grand classique du lifestyle argentin...
Jour 14 - Cafayate > Cachi - 160km
- On oublie jamais Cafayate et ses vignes. Elles vous suivront encore ce matin vers le nord sur la fameuse route Calchaquie, du nom du chef de la tribu des Diaguitas qui se battit avec les espagnols. Là vous allez toucher de tous vos sens les merveilles de la Route 40. Les paysages sont incroyables tout comme l'est la Quebrada de las Flechas. Vous passez Angastaco et plus loin, entrez dans le génial petit village blanc de Molinos. C’est le moment de boire un bon café dans une somptueuse demeure basque du 18ième. Et toujours des vignes alors que nous sommes à 2000 m, certaines sont à 2700 m et dont le nectar s'exporte dans le monde entier. Arrive Cachi, une merveille de village, blanc, tranquille où le temps semble s'être arrêté. La nuit sera douce.
Jour 15 - Cachi > Salta - 285km
- Aujourd'hui vous allez vivre l'une de vos plus belles expériences à moto. Vous ne le croyez pas ? Alors moteur ! Un peu d'essence et quitter le village par le bitume. Passé une dizaine de kilomètre et là il n'y a pas de mots et plus de goudron. Sur votre gauche, omniprésent le Nevado de Cachi dont les 6380 m ravale le mont Fuji au rang de colline! Quelques baraques improbables, personne. Des cactus géants, c'est que nous longeons le parc Nacional de los Cardones, le nom donné à ces « trucs » qui piquent. Et là c'est vraiment une aventure hors du commun et loin des chemins trop balisés et trop peuplés. On se tait, c'est magique. Quelques gués vous attendent où vous tenterez de ne pas mouiller vos pieds... Le sommet est en vue, les derniers lacets et le Col de l’Abra del Acay vous attend, son panneau rouillé, ses 4895 m et son renard amical en quête de quelques friandises que nous croisons régulièrement depuis 2011... Le spectacle est à couper le souffle, la marche aussi ! Laissez vous le temps d'immortaliser l'instant, il fait de vous des privilégiés. Au moment de descendre vous apercevrez au fond l'éclatante blancheur des Salinas Grandes que vous traverserez dans 2 jours. La descente est somptueuse. Très vite vous retrouvez le bitume. Vous verrez le tracé du fameux train des nuages, toujours des cactacés géants, des montagnes colorées, quelques vestiges pré-colombiens aussi, notamment à Tastil. Entre Chorrillos et Campo Quijano vous attend la Quebrada del Toro avant que de retrouver une contrée plus verte, la région de Salta où s'exprime une végétation quasi tropicale et toutes sortes de cultures. Salta est une grande ville mais connue pour sa douceur de vivre. Ne dit-on pas d'elle Salta la Linda ? La belle vous l'aurez compris...
Jour 16 - Salta > Purmamarca - 160km
- Vous quittez Salta par le nord à travers une forêt tropicale sauvage traversée par une petite route bitumée et diablement sinueuse. La route s’élève et vous entrez dans la Quebrada de Humahuaca, un immense canyon fréquenté par l’homme depuis plus de 10 000 ans. Le magnifique village de Purmamarca, peuplé de descendants directs des indiens Incas, vous attend, fier de ses couleurs inscrites au patrimoine mondial de l’humanité (Montagne aux 7 Couleurs). Vous avez l'après midi pour en profiter...
Jour 17 - Purmamarca > San Pedro de Atacama - 410km
- Sortis du village de Pumamarca, vous entamez une journée déjà inoubliable et l’envie subite de tout photographier… La Cuesta de Lipan vous offre ses somptueux lacets pour vous hisser à 4200m. Un environnement colossal, pas d’autre mot pour qualifier ce que vous voyez. Une descente géniale et voici Salinas Grandes, lac salé éblouissant que vous traversez pour atteindre Susques, un petit côté Bagdad Café, pour votre déjeuner. L'après midi vous croisez sur le Paso de Jama, entre 4000 et 4870 m d'altitude, dans un décor à couper le soufle : un ciel bleue métal, des volcans partout, une géologie façon planète Mars. Bien sûr rien de végétal mais le monde animal lui est bien représenté: lamas, vigognes, flamants roses se détachant du blanc immaculé des salars, étonnant à ces altitudes. Arrivés au pied du volcan Licancabur que se partagent le Chili et la Bolivie, vous dominez le désert d'Atacama de plus de 2000 m. Le point de vue est exceptionnel.
Jour 18 - San Pedro de Atacama > Antofagasta - Vol Santiago - 440km
- En quittant San Pedro de Atacama, vous traversez la somptueuse Vallée de la Lune avant de prendre la direction de Calama. Vous passer à proximité de Chuquicamata, la mine de cuivre à ciel ouvert la plus grande du monde. Exploitée depuis plus d'un siècle, le résultat est impressionant : 13% des réserves de cuivre, 8 km2 et 850 m de profondeur. Vous poursuivez plein ouest pour rejoindre la côte Pacifique que vous longez sur quelques dizaines de kilomètres très scéniques avant d'atteindre Antofagasta. Les motos sont déposés à l'hôtel.
Jour 19 - Santiago - Vol retour
- Transfert aéroport en matinée pour le vol retour.
Jour 20 - Aéroport Paris CDG (ou autre)

Dans la même collection

 
Contactez-nous : +33 1 69 63 38 68
Je souhaite être avisé des dates à venir

Veuillez laisser ce champ vide.
Je souhaite être contacté

Veuillez laisser ce champ vide.
Inscription à la newsletter
Partenaires & Compagnons de routes