Attention : Sur tablette, ce site est optimisé pour une lecture horizontale.
Argentine

Ruta 40 Norte

La Route 40 est un monument national en Argentine et Ruta 40 Norte vous en offre le meilleur par un itinéraire original tracé le long de la moitié nord de la RN40, entre Mendoza et Salta. Respectant l'esprit de notre collection de voyages Terres de Scrambler, les étapes sont courtes pour mieux en profiter mais toutes époustouflantes et l'assaut final de l'Abra del Acay, le col le plus haut du continent (4950 m,) restera pour vous une expérience d'anthologie, nous en faisons le pari...

Pour en savoir plus sur notre moto scrambler et l'esprit du voyage cliquez ici.

Présentation

La Route 40 en Argentine dispose d'une place à part chez Road Trip Factory. Nous sommes peu à pouvoir se vanter de l'avoir parcouru à moto de bout en bout, du Cap des Vierges, le point le plus austral du continent, à la Quiaca la ville frontière avec la Bolivie. Nous y avons quelques uns de nos plus grands souvenirs de voyages. Il est donc naturel que notre offre de voyages moto sur la Route 40 soit la plus étoffée que vous puissiez trouver. Rien que dans notre collection de voyages à moto scrambler, 3 itinéraires y sont exclusivement dédiés : Ruta 40, le plus long avec 3300 km entre Salta et San Carlos de Bariloche en Patagonie, le plus difficile aussi, Route 40 & Bodegas le plus facile, tracé entre Salta et Mendoza en évitant les hautes altitudes, et enfin Ruta 40 Norte. De Mendoza à Salta, avec Ruta 40 Norte, nous vous proposons un itinéraire original tracé le long de la partie septentrionale de cette route mythique et de la Cordillère des Andes, la plus longue chaine de montagnes au monde. Respectant l’esprit de nos voyages à moto scrambler, les étapes sont courtes mais d’une densité scénique extraordinaire, des premiers kilomètres roulés jusqu’au derniers, de la première ascension des Andes par los Caracoles de Villavicencio, « les escargots » en référence aux lacets de cette montée vertigineuse, jusqu’au franchissement de l’extraordinaire Abra del Acay et ses 4900 m, le col carrossable le plus haut de toute l’Amérique.

Contactez-nous : +33 1 69 63 38 68
Je m'inscris

Nous allons vous envoyer le dossier d'inscription par email.

Veuillez laisser ce champ vide.

Je souhaite être contacté

Veuillez laisser ce champ vide.
Inscription à la newsletter
km total : 1900
Moto utilisée : Location RTF
Nombre de moto max : 9

Points forts

• Une organisation sans intermédiaire avec la sécurité d'une agence de voyages française dûment habilitée (Garantie financière, Assurance Responsabilité Civile Pro...).

• Notre guide francophone au guidon de sa moto, un vrai compagnon de voyage

• Notre propre flotte de motos H-D spécialement préparées en scrambler : confortables même en duo, un couple moteur généreux et une sonorité profonde, bref les bonnes vibrations pour une expérience sans égale...

• Le meilleur de la Route 40 Nord dont l'Abra del Acay à 4950 m.

• Visite de bodega, dégustation de vins et soirée asado à Cafayate

Engagement

Vous devez être à l'aise à moto et en bonne santé. 360 km de piste roulante, aucune expérience de pilotage TT n'est requise. En contre partie vous êtes motivé pour rouler en dehors des sentiers battus. Altitude maximum de 4950 m.

Dates de départ et disponibilités

20-31 mars 2019

Tarifs

  • Pilote : 5700 € / Passager : 2650 €
  • - Supplément chambre individuelle +580 €

Prestations incluses dans le tarif

- les transferts (si vols inclus)
- l'hébergement (3 et 4*) en chambre double
- les petits déjeuners
- la moto
- l'assurance de la moto (franchise de 3000 €)
- le carburant
- notre guide francophone à moto
- le pickup d'appui (transport des bagages et assistance)
- Visite d'une bodega, dégustation de vin et soirée asado à Cafayate

Etapes

Jour 1 - Paris
Jour 2 - Mendoza
- Plongée directe au beau milieu du cœur viticole de l'Argentine. Mendoza bénéficie d'un environnement sublime. Collée à la Cordillère des Andes, à 750 mètres d'altitude, son climat semi-désertique appuyé par toute l'eau des Andes produit de fabuleux Malbec et autres Cabernet Sauvignon à partir de vignes plantées dès le 16 ième siècle ! Profitez sans abuser demain c'est le grand départ.
Jour 3 - Mendoza > Barreal - 205km
- Nous quittons Mendoza par le nord pour chercher la R 52. Quelques 50 KM plus loin vous passerez devant les Termas de Villavicencio qui produisent la meilleure eau d'Argentine. Il faudra en acheter car c'est là que commence notre première piste dite des Caracoles (les escargots), en référence aux nombreuses épingles qui vous attendent. De50 m vous grimperez à 3300 m dans une nature à couper le souffle. C'est là que vous découvrirez l'animal emblématique de la Patagonie, le Guanacos le plus sauvage de tous les camélidés de la contrée. Au sommet, le Tupungato vous toisera du haut de ses 6570 m ! Descente magnifique jusqu'à Uspallata (on dit Uspajata) pour un premier refueling. Cette étonnante oasis est au carrefour de la route internationale que nous connaissons si bien pour y passer souvent et déguster un exceptionnel bife de chorizo. Demi- tour pour récupérer la 149 qui vous mènera, seuls au monde jusqu'à Barreal terme de cette étape d'une exceptionnelle beauté.
Jour 4 - Barreal > Rodeo - 250km
- Toujours plein nord, en longeant la plus longue chaîne de montagnes au monde, plus de 7100 km, sur la Ruta 149. A Calingasta, la belle route s'incurve à droite en suivant le rio San Juan qui descend de la Cordillère de Totora et de ses nombreux glaciers. Plus loin c'est un désert minéral impressionnant qui vous attend annonciateur d'une énorme dépression, siège d'un ancien lac salé que vous contournerez après être passés au Mirador de la Crucecita au km 143. Remontant toujours au nord vous atteindrez encore 3000 m pour trouver le village de Las Flores au km 233. Pour finir, une longue descente rectiligne vous ramènera à 1500 m en longeant les sommets frontaliers du Chili. Un grand spectacle!
Jour 5 - Rodeo > Canyon de Talampaya > Villa Union - 310km
- Quittons Rodeo, magnifique écrin de verdure en montagne qui sera le point de passage obligé du futur corridor océanique Atlantique / Pacifique par le truchement d'un tunnel de très haute altitude. Par la ruta 150, vous apercevrez vite les eaux turquoises de la Cuesta del Viento pour longer un spectaculaire canyon conduisant à San Jose de Jachal au Km 50. Il ne faudra pas manquer la sublime route qui permet d'atteindre la Cuesta de Huaco (attention, passage de condors !) puis le village éponyme. Par D et G vous attend alors une route extraordinaire dans un environnement géologique époustouflant, c'est la 150 nouvellement asphaltée. Sur votre gauche un parc fameux celui d'Ischigualasto, le lieu où se pose la lune en Quechua, aussi nommé Valle de la Luna, plus simple. On ne vous parle pas de la température, un bonheur... Plus loin sur votre droite vous devinerez les parois du Parc National de Talampaya hautes de 200 m dont les couleurs sont incroyablement rouges. C'était la terre des diplodocus et autres T rex attention à vous. Nus rejoignons Villa Union au terme d'une très belle journée.
Jour 6 - Villa Union > Chanarmullo - 205km
- Nous quittons Villa Union pour rejoindre la RN40. Arrivent les belles images de la Cuesta de Miranda, un bitume neuf qui remplace (snif !) la belle piste que nous empruntâmes dans le passé... Pourtant cet endroit reste un miracle de la nature tout de rouge et de verts éclatants. Photos, c'est sûr... Nous traversons Chilecito célèbre pour ses mines d'or dont il reste un téléphérique désaffecté qui monte à 4400 m sur les pentes du mont Belgrano qui culmine à 6251 m. On le voit de partout. Il doit son nom à un bateau racheté aux USA qui avait combattu dans le Pacifique pour couler pendant la guerre des Malouines mais chut, le sujet est sensible... Ah, il y a aussi une fameuse rôtisserie et des poulets énormes à moins que vous optiez pour le déjeuner au point d'arrivée. Par de petites routes tracées au pied de la Cordillère des Andes nous arrivons à Chanarmuyo. Notre hôtel, Hotel del Vino, est comme son nom le laisse imaginer, perdu au milieu des vignes.
Jour 7 - Chanarmullo > Belen - 230km
- On est tellement bien qu'on peut traîner ce matin. Bonne nouvelle et pour ne pas changer il fait beau, le ciel est bleu et c'est tout simplement un régal... La Cuesta de Reyes vous attend, limitrophe de la province de la Rioja. Au km 73, nous traversons Tinogasta pour prendre la Ruta 60. Vous êtes sur une route mythique mais qui fera peut-être l'objet d'un autre voyage. Il s’agit en effet de la Ruta de los seis Miles, la route des 6000 conduisant entre autres au plus haut volcan actif du monde le Ojos del Saladao à 6879 m et d'autres encore comme le Pisis ou le Incahuasi, tutoyant les 7000 m et formant la frontière avec le Chili. Au Km 142, nous retrouvons la Route 40, direction plein nord. La nature nous régale encore tout au long de la Sierra de Fiambala, un haut lieu de l'actuel Dakar. Sur votre gauche ce que vous prendrez à tous les coups pour de la neige sont en réalité des dunes perchées à près de 4000 m ! Au km 225, nous atteignons Belen, petite bourgade endormie au cœur de la région de Catamarca.
Jour 8 - Belen > Cafayate - 230km
- Nous continuons plein nord par la Route 40 et tout de suite un petit canyon à la sortie de Belen. Passé le village de Hualfin se profile un désert perché à 2000 m, une immense dune plate d'où surgissent assez souvent des tourbillons gigantesques. On roule bon train, sur une route quasiment libre de trafic. Arrivent plusieurs localités, coincées entre deux cordillères, où selon les circonstances on peut tomber sur un rodéo ou sur des routes défoncées par de catastrophiques pluies. Gageons que cette fois encore le temps sera clément. A Amaicha del Valle on ne peut manquer la statue de la Pachamama, la Terre Mère, vénérée depuis la période Inca au moins. Toujours vers le nord se présentent alors les fameuses vignes de Cafayate. Nous vous invitons à pousser quelques kilomètres au delà de notre ville étape pour découvrir la Quebrada las Concas, encore une merveille du Nord Ouest Argentin (NOA). Enfin pour terminer en beauté, nous vous offrons une visite de bodega accompagnée d’une dégustation de quelques uns de plus célèbres vins du pays, notamment le blanc Torrontes, suivi d’une soirée asado, un grand classique du lifestyle argentin...
Jour 9 - Cafayate > Cachi - 170km
- On oublie jamais Cafayate et ses vignes. Elles vous suivront encore ce matin vers le nord sur la fameuse route Calchaquie, du nom du chef de la tribu des Diaguitas qui se battit avec les espagnols. Vous aviez commencé par les "Caracoles" et là vous allez toucher de tous vos sens les merveilles de la Route 40. La piste est là à négocier tranquillement sans chercher à la brusquer. Les paysages sont incroyables tout comme l'est la Quebrada de las Flechas . Vous passez Angastaco et plus loin, au km 120, entrez dans le génial petit village blanc de Molinos. C’est le moment de boire un bon café dans une somptueuse demeure basque du 18ième. Et toujours des vignes alors que nous sommes à 2000 m, certaines frôlant les 3000 m et dont le nectar s'exporte dans le monde entier. Arrive Cachi, une merveille de village, blanc, tranquille où le temps semble s'être arrêté. La nuit sera douce.
Jour 10 - Cachi > Salta - 290km
- Bon, nous y voilà! Vous avez connu le grand canyon? Alors aujourd'hui vous allez vivre votre plus belle expérience en Harley sur votre Scrambler. Vous ne le croyez pas ? Alors moteur ! Un peu d'essence et quitter le village par le bitume. Passé une dizaine de kilomètre et là il n'y a pas de mots et plus de goudron. Sur votre gauche , omniprésent le Nevado de Cachi dont les 6380 m ravale le mont Fuji au rang de colline! Quelques baraques improbables, personne. Des cactus géants, c'est que nous longeons le parc Nacional de los Cardones, le nom donné à ces « trucs » qui piquent. Et là c'est vraiment une aventure hors du commun et loin des chemins trop balisés et trop peuplés de la Route 66, sans vouloir l'offenser. On se tait, c'est magique. Quelques gués vous attendent où vous tenterez de ne pas mouiller vos pieds mais pour vous rassurer nous sommes passés là , il y a des années lors de notre épopée de presque 6000 km en provenance du Détroit de Magellan avec des Dyna Wild Glide stock et même une Road Glide! Vos machines de guerre son taillées pour ce pari, foi de RTF... Le sommet est en vue, les derniers lacets et le Col de l’Abra del Acay vous attend, son panneau rouillé, ses 4895 m et son renard amical en quête de quelques friandises que nous croisons régulièrement depuis 2011... Vous avez gagné vos galons de pilotes scrambler, le spectacle est à couper le souffle, la marche aussi ! Laissez vous le temps d'immortaliser l'instant, il fait de vous des privilégiés. Au moment de descendre vous apercevrez au fond l'éclatante blancheur des Salinas Grandes. La descente est somptueuse. Très vite nous retrouvons le bitume. Vous verrez le tracé du fameux train des nuages, toujours des cactacés géants, des montagnes colorées, quelques vestiges pré-colombiens aussi, notamment à Tastil. Entre Chorrillos et Campo Quijano vous attend la Quebrada del Toro avant que de retrouver une contrée plus verte, la région de Salta où s'exprime une végétation quasi tropicale et toutes sortes de cultures. Salta est une grande ville mais connue pour sa douceur de vivre. Ne dit-on pas d'elle Salta la Linda ? La belle vous l'aurez compris... Il sera enfin temps de laisser se reposer les motos et de profiter d'une belle soirée car Salta vit très bien la nuit ...
Jour 11 - Salta et vols retours
Jour 12 - Paris
 
Contactez-nous : +33 1 69 63 38 68
Je m'inscris

Nous allons vous envoyer le dossier d'inscription par email.

Veuillez laisser ce champ vide.

Je souhaite être contacté

Veuillez laisser ce champ vide.
Inscription à la newsletter
Partenaires & Compagnons de routes