Chili • Argentine

Ushuaia 54e Parallèle Sud

  • De Santiago du Chili à Ushuaia
  • 4950 km en Triumph 900 Rally
  • 20 jours mini. vols inclus
  • De décembre à mars

 

  • 1 moto + 2 pers. : 9990 € / pers.
  • 1 moto + 1 pers. : 12790 € en chambre twin
  • Tout inclus au départ de CDG

Au départ de Santiago, après la Cordillère des Andes, vous traversez toute la Patagonie, le Détroit de Magellan puis la Terre de Feu. Dans le confort de notre univers de voyage en Big Twin, vous croisez sur les routes les plus australes du monde...

Un road trip en Patagonie, c'est unique! Imaginez de Santiago du Chili à Ushuaia, le voyage absolu, la route de la fin du monde terrestre! D'abord de Santiago à la Cordillère des Andes, puis de... Lire la suite

Un road trip en Patagonie, c'est unique! Imaginez de Santiago du Chili à Ushuaia, le voyage absolu, la route de la fin du monde terrestre! D'abord de Santiago à la Cordillère des Andes, puis de San Martin de los Andes à Ushuaia en empruntant une portion inédite de près de 2000 km de la somptueuse Route 40, vous atteindrez alors le sommet mythique du Fitz Roy et le glacier Perito Moreno au coeur du troisième champ de glace au monde.

Enfin, passant par le Chili pour traverser le détroit de Magellan après le parc national Torres del Paine, la Terre de Feu, la terre des géants vous offrira un festival de couleurs, de lacs glaciaires et de forêts primaires jusqu'à Ushuaia, 3300 km plus bas que la pointe de l'Afrique. Il sera temps alors de poser avec votre moto devant le panneau USHUAIA EL FIN DEL MUNDO.

Pour conclure, il existe des voyages dont on ne revient pas tout à fait. Ce road trip en Patagonie est de ceux-là...

Pour en savoir plus sur :
La Patagonie à moto...
La Route 40 à moto...

Fermer

Points forts

Notre formule Tout Inclus
Notre pickup d'appui (transport des bagages, remorquage)
Notre guide francophone à moto
La mythiques Route 40
La Cordillère des Andes et le Fitz Roy
Le glacier Perito Moreno
Le parc National Torres del Paine
L'excursion sur le Canal de Beagle

Etapes

Cliquez sur les chevrons pour afficher le détail de l'étape
  • Vol de nuit à destination de Santiago.

  • Atterrissage en matinée et transfert à l'hôtel.
    Santiago mérite bien qu'on lui consacre un peu de temps. Il est vrai qu'elle est posée au pied des Andes enneigées, somptueuse toile de fond quand on sait que l'Aconcagua tout proche frôle les 7000 m! Ville peuplée mais très horizontale elle est accueillante, pleine de charme. Le climat est de type méditerranéen, la population très sympathique avec les visiteurs et nul doute que vous profiterez du quartier de Bellavista où les soirées sont "caliente", tout près de votre hôtel...

  • Vous aurez pris possession de vos belles machines et le moment est venu. Des mois que vous y pensez et vous ne serez pas déçus, ce qui suit est un rêve éveillé. Cap au sud sur la RUTA 5, la célébrissime Panaméricaine, la plus longue route au monde. Vous êtes dans la grande vallée centrale à la fois grenier et verger du pays. Une halte délicieuse au milieu des vignes où le polo est de rigueur et une fin d'étape facile pour une nuit pleine de charme dans un établissement façon hacienda paradisiaque.

  • Vous allez tourner le dos au pays longiligne. Première rencontre avec cette région andine à la végétation magnifique, riche en rivières, parc nationaux et autres beautés naturelles qui vous conduisent au Paso Pehuenche à 2553 m. Après les formalités de sortie du Chili, vous basculez de l'autre côté des Andes. 1000 m plus bas et après les formalités d'entrée en Argentine, Bardas Blancas, petit hameau où il ya plus de poules que de touristes et pourtant ce sont des oeufs (durs) de dinosaures que vous verrez au croisement de la mythique Ruta 40.

    Vous voilà plongés dans l'immensité patagonne. Contraste saisissant avec le versant chilien puisque très vite se profilera le volcan Cerro Payun à 3680 m dont les coulées de lave ont parcouru jusqu'à 200 km, phénomène unique au monde et comparable à la planète Mars. Vous passerez sur un canyon creusé dans la lave pour traverser le Rio Grande. Plus loin le stratovolcan Tromen, presque 4000 m annonce Chos Malal et son hôtel charmant.

  • A partir de là, tout est superlatif. Vous allez circuler sur la Cordillera del Salado. La Ruta 40 y est magnifique et passé Zapala, la sierra de Catan Lil, sur votre droite, vous guidera jusqu'à la Patagonie dite "élégante", vous comprendrez pourquoi... Lorsque la route partira vers l'est à 70 km de l'arrivée surgira le volcan Lanin haut de 3668 m et couvert de neige. Le spectacle est éblouissant. San Martin de los Andes est déjà un enchantement.

  • Vous êtes libres aujourd'hui et vous aurez le temps de découvrir la ville et son lac bleu nuit...

  • Une journée extraordinaire vous est promise. La Ruta de los 7 Lagos pour commencer. Enchâssés dans un environnement somptueux, lacs et rivières passent du bleu profond au bleu turquoise. Des fleurs partout, souvent des lupins, envie de rouler doucement pour faire durer le plaisir... Des forêts superbes puis, La Angostura au bord du lac Nahuel Huapi (en mapuche, l'île des jaguars), d'origine glaciaire qui vous promet 100 km de pur plaisir. San Carlos de Bariloche où tout argentin rêve de posséder un chalet est connue dans le monde entier pour le ski mais pas que... 260 km restent à parcourir, simplement grandioses.

  • Les grands espaces de la Patagonie que vous attendiez arrivent. 90 km jusqu'à Tecka et c'est parti. A perte de vue l'immensité et un peu de vent forcissant parfois comme disent les bulletins météo marins! Si vous avez un air penché c'est normal. Surgit Gobernador Costa décorant joliment sa rue principale de charrues et autres calèches, c'est un monde à part. Los Tamariscos un hameau de 2 maisons avec un bidon d'eau et de quoi prendre un café. C'est la Pampa Verdun mais sans tranchées.
    Plus loin, beaucoup, notre hôtel à Los Antiguos au bord de l'eau bleu turquoise du lac Buenos Aires et les sommets enneigés des Andes pour horizon... Les plus courageux feront un petit plongeon.

  • Tout au long de la journée, une litanie d'estancias géantes, des dizaines de milliers d'hectares et le temps de penser à cette épopée des émigrés qui se sont agrippés, littéralement, à cette terre sauvage et quasi déserte. Une vraie chanson de geste car il en fallait du courage et de l'héroïsme pour vivre là. Et c'est le moment de le dire "cette Patagonie où il n'y a rien mais où ce rien remplira le reste de votre vie"... Et après quelques points de vue incroyable sur les Andes, vous arriverez à Gobernador Gregores paumée sur le Grand Haut Plateau Central mais sur la RUTA 40 légendaire.

  • Les superlatifs manquent à l'évocation de ce que vous allez découvrir. Toujours l'immensité et ce sentiment étrange et délicieux de faire partie des rares visiteurs de ce bout du monde. Après avoir passé Tres Lagos, vous quitterez pour un temps la 40 et partirez à l'est pour la Cordillère. Ce qui vous attend là, c'est un spot de niveau mondial. Longeant le lac glaciaire Viedma, couleur magique, chargé de glaçons géants, vous ferez "la" photo quand surgira le FITZ ROY, incroyable tour granitique de 3405 m où tant d'alpinistes de talent ont perdu la vie. Grandiose est l'adjectif qui convient. Ce soir le vin sera bon...

  • Vous longez à nouveau le lac Viedma non sans vous être régalés de l'omniprésence des pics délimitant le Campo De Hielo Sur qui avec son compère du Nord représentent le troisième champ glaciaire au monde. Peu après avoir retrouvé la Ruta 40,
    lorsqu'apparaîtront les eaux tumultueuses et turquoise de la rivière Leona, soyez sur vos gardes car peut être quelque balle perdue par la troupe un peu voleuse de Butch Cassidy pourrait vous siffler aux oreilles! Tout ça est vrai et vous le découvrirez devant un bon café. Le lac Argentino tout proche arrive ainsi que votre hôtel à El Calafate.

  • La Berbéris - Calafate - est une plante arbustive emblématique de la Patagonie produisant une baie comestible. Si vous buvez sa tisane, la légende dit que vous reviendrez toujours à El Calafate. Et vous savez quoi? C'est vrai. Quand vous découvrirez cette merveille de la nature, patrimoine mondial, qu'est le glacier du Perito Moreno, vous vous souviendrez de la légende. Les mots ne sont pas suffisants pour exprimer l'émotion, le choc que produit ce monstre de 60 km de long, 5 km de large et jusqu'à 700 m d'épaisseur... Admirez et écoutez...

  • La route est encore longue jusqu'à Ushuaia. Pour le moment nous récupérons la Ruta 40; L'étape est copieuse mais vos efforts seront largement récompensés. Le poste frontière de Cerro Castillo est la porte d'entrée du parc de Torres del Paine, considéré comme l'un des  sanctuaires les plus sauvages du monde. La nature y est tout simplement prodigieuse. Le vent est omniprésent mais ne gâche pas le spectacle. Tours de granites gigantesques, forêts denses, lacs aux eaux turquoise, fleurs aux couleurs éclatantes, justifient que le parc soit déclaré réserve de la biosphère, riche d'une grande variété d'altitudes, de 0 à 3000 m, glaciers, lacs, cascades géantes se succèdent et sont un paradis pour les animaux, incroyablement présents. Les guanacos, condors, pumas ne sont pas rares. Quittant ce monde perdu vous rejoindrez Puerto Natales, témoin de l'âge d'or des estancias mais aussi l'un des plus fantastiques paysages patagoniens...

     

  • Toujours plus au sud, en longeant la frontière argentine, vous atteindrez le Détroit de Magellan. Cette contrée aurait pu être la Nouvelle France si Antoine de Tounens avait réussi dans sa folle entreprise d'être le roi d'Araucanie, passionnante saga...

    Là, même le moins curieux des voyageurs succombera à la vue de cette étendue d'eau qui fit fantasmer les rois et les navigateurs audacieux. Parmi eux Magellan, baptisant le cap des vierges en 1520 et du même coup le détroit, mis des mois pour trouver le passage vers l'Ouest face aux vents rugissants et à l'extraordinaire complexité de la géographie locale. Rencontrant des indiens Tehuelches, intrépides et gigantesques chasseurs, la taille de leurs pieds lui fit les nommer "patagons", grands pieds en espagnol. Et voyant les innombrables feux qui signalaient la présence de leurs campements sur les rives, il baptisa cette terre "tierra de los fuegos".

    Vous prendrez le bac, face au vent et laisserez votre imagination vous ramener 5 siècles en arrière, un  moment qui sera gravé pour toujours dans vos mémoires. Nuit à Cerro Sombrero.

  • Le but du voyage approche. L'Argentine partage ce bout de Patagonie avec le Chili. Pourtant Antoine de Tounens voulait en être le roi! Les couleurs, la végétation, tout change. Nouveau poste frontière, revoilà l'Argentine. Tout ce que vous voyez était sous la glace il y a 10 000 ans. Au loin des montagnes se détachent pendant que vous longez le lago Fagnano. Un dernier col, point de vue sublime, la station de ski de Cerro Castor et bientôt le célèbre panneau Ushuaia, celui que vous ne manquerez pas.
    L'hôtel vous surprendra, impressionnant..

  • La ville, le bagne ou plutôt la sortie en bateau sur le canal de Beagle, le nom du bateau qu'emprunta Ch. Darwin. Occasion de voir des lions de mer ou des baleines entre autres. En face, l'Isla Navarino, Chilienne qui vous masque le Cabo del Horno, le terrible Cap Horn qui a puni tant d'aventuriers navigateurs. Plus au sud, à trois jours de mer l'Antarctique...

  • Même route à l'envers mais un régal. Et bien sûr, vous reconnaîtrez les douaniers vous permettant de rejoindre le Chili une dernière fois et Cerro Sombrero.

  • Un plaisir de traverser une autre fois le Détroit d'où les hommes de Magellan aperçurent des feux (d'où Tierra de Fuego) et croisèrent des pêcheurs presque nus et des chasseurs au grands pieds (patas en espagnol et patagon le superlatif). Vous allez maintenant longer le détroit. Au passage des bateaux échoués, autant d'histoires à connaître. Punta Arenas est la ville importante la plus au sud du pays. C'est ici qu'il vous faudra restituer vos motos avant de prendre le vol à destination de Santiago où vous arriverez en fin de journée.

Engagement

Hébergement

Une sélection d’hôtels parmi les meilleurs adresses disponibles dont l'Arakur Resort & Spa à Ushuaia. Cet établissement haut de gamme domine la baie d'Ushuaia. Il vous en offre la plus belle vue. Dominant le Canal de Beagle, se baigner dans les eaux chaudes de sa piscine extérieure à débordement est une expérience inoubliable...

⊕ Permis de conduire moto catégorie A
⊕ Passeport valide pour la durée du séjour
⊕ Assurance assistance rapatriement

Dates de départ et disponibilités

  • Du 10/01/2025 au 29/01/2025
  • Tarifs et prestations en départ guidé

    Pilote: 12 790 € / Passager: 7 190 €

    Supplément chambre individuelle + 1 450 €
    Vous pouvez demander à partager une chambre double. Si votre demande ne peut aboutir faute de participant nous prenons à notre charge 50% du supplément chambre individuelle.

    Nos tarifs sont fermes pour toute inscription à plus de 60 jours du départ

    ⊕ Les vols directs Paris/Santiago/Paris avec la compagnie Air France
    ⊕ Les vols de pré/post-acheminement au départ de France métropolitaine
    ⊕ Le vol Punta Arenas / Santiago avec la compagnie LATAM
    ⊕ Toutes les navettes (hôtels, aéroports, loueur)
    ⊕ L’hébergement en chambre double
    ⊕ La pension complète (eau, café, thé)
    ⊕ L’eau à disposition toute la journée
    ⊕ La location de la moto Triumph Rally 900 (franchise de 2250 usd)
    ⊕ Le carburant
    ⊕ Le transport des bagages
    ⊕ Un véhicule d'appui pickup double cabine (4 passagers max.)
    ⊕ Notre guide francophone à moto
    ⊕ Les entrées des parcs Los Glaciares et Torres del Paine
    ⊕ La navigation sur le canal de Beagle
    ⊕ Les parkings, les péages...

    Options possibles:
    Extensions : croisières australes, visite des chutes Iguazu...
Vous souhaitez vous inscrire? Vous souhaitez un devis ou vous avez une demande de renseignement?
Vous avez une question ?