Road Trip Factory > Voyages > Route 40 Nord

Argentine

Route 40 Nord

  • La Route 40 de Salta à Mendoza en scrambler H-D
  • 15 jours dont 12 à moto / 2200 km dont 480 de piste
  • 8 motos et 11 personnes maximum
  • D'octobre à avril

 

  • Tour guidé à partir de 4850 € / personne
  • Tour privatif sur demande

Voilà 2200 km d'anthologie tracés en Argentine le long de la partie septentrionale de la mythique Route 40. Vous roulez au guidon de l'un de nos Sportster H-D spécialement préparés pour notre univers de voyage en scrambler.

Nous vous proposons ici un itinéraire colossal d'un point de vue scénique. Principalement par la Route 40, vous allez découvrir une Argentine authentique en traversant près de la moitié nord de... Lire la suite

Nous vous proposons ici un itinéraire colossal d'un point de vue scénique. Principalement par la Route 40, vous allez découvrir une Argentine authentique en traversant près de la moitié nord de son vaste territoire au guidon de l'un de nos scramblers. Pour découvrir l'esprit de ce voyage en scrambler sur la Route 40, visitez la page notre univers de voyage en scrambler.

Notre point de départ est Salta dans le nord-ouest de l'Argentine, célèbre pour son architecture coloniale. Dans un premier temps nous prenons la direction plein nord pour rejoindre la Route 40 dans la Puna, terme Queshua désignant les hauts plateaux. Au passage nous avons déjà coché dans notre to-do liste quelques points fameux.

D'abord la montagne aux 7 couleurs dans la Quebrada d'Humahuaca qui est patrimoine mondial. Puis c'est l'ascension de la Cordillère des Andes au départ de Purmamarca par les lacets vertigineux de la Cuesta de Lipan. Et enfin vous traversez Salinas Grandes, un salar aux panoramiques spectaculaires.

Maintenant vous filez sur la Route 40 en scrambler, plein Sud. Vous êtes sur l'Altiplano aux alentours de 4000 m d'altitude et vous avalez tranquillement vos premiers kilomètres de piste. Les lamas ont laissé place aux élégantes Vigognes, signe d'une altitude élevée. A suivre le viaduc Polvorilla (4200 m) du fameux train des nuages dont la construction date des années 30.

Tant de souvenirs déjà accumulés et pourtant vous en n'êtes qu'à votre deuxième jour de scrambler sur la Route 40. Et la suite est à l'avenant jusqu'à Mendoza. Mais avant, vous passerez des cols aux points de vue époustouflants en commençant par l’extraordinaire Abra del Acay (4950 m). Vous vous émerveillerez devant bien des curiosités géologiques propres à cette région du monde si singulière comme la Quebra Las Flechas ou encore le canyon de Talampaya. Et toujours en compagnie de la Cordillère des Andes...

Pour en savoir plus sur la Route 40 à moto et l'Argentine :

L'Argentine à moto...
La Route 40 à moto...

Fermer

Points forts

Le meilleur de la Route 40 en 15 jours de voyages
La journée de repos à Cafayate (Patios de Cafayate)
Notre guide argentin & francophone

Retours en vidéo

Etapes

Cliquez sur les chevrons pour afficher le détail de l'étape
  • Vol à destination de Salta via Buenos Aires

  • Accueil aéroport et transfert à l'hôtel et prise en main des motos. Votre hôtel est situé en plein centre historique, il vous permettra de profiter du charme de Salta connue sous le nom de la linda, la belle …

  • C’est parti plein nord à travers une sauvage forêt tropicale traversée par une petite route bitumée et diablement sinueuse qui vous permettra de vous familiariser avec votre machine. La route s’élève et vous entrez dans la Quebrada de Humahuaca, un immense canyon fréquenté par l’homme depuis plus de 10 000 ans. Le magnifique village de Purmamarca, peuplé de descendants directs des indiens Incas, vous attend, fier de ses couleurs inscrites au patrimoine mondial de l’humanité.

  • Le choc… Sortis du village de Pumamarca, vous entamez une journée déjà inoubliable et l’envie subite de tout photographier, vous n’y couperez pas… La Cuesta de Lipan vous offre ses somptueux lacets pour vous hisser à 4200m, vous avez bien lu! Un environnement colossal, pas d’autre mot pour qualifier ce que vous voyez. Une descente géniale et voici Salinas Grandes, lac salé éblouissant que vous traversez pour atteindre Susques, un petit côté Bagdad Café, pour votre déjeuner. Là, à droite la Ruta 40 vous invite à découvrir les panoramas d’une vie, osons le dire. Et vous constatez qu’elle n’est pas toujours bitumée ! C’est alors que vous allez comprendre l’esprit Srambler de votre HD qui se joue de cette piste comme une grande… Villages d’adobe, géologie délirante, un train sur un viaduc à 4200m - non contractuel, dépend de l’heure 🙂 - et San Aantonio de los Cobres…

  • La Route 40 vous déroule son fastueux programme et votre épopée prend toute sa couleur. Le panneau 4895 mètres inférieur à notre GPS qui annonce 4970m, de l’Abra del Acay, vous fera prendre conscience de ce qui restera pour toujours sûrement votre record absolu ! Longue descente, négociée tranquillement, quelques lamas débonnaires, un renard qui s’approchera de vous sans crainte, des sommets à plus de 6000m et là bas au loin Cachi , adorable village…

  • Toujours la piste, en fait la route locale, qui traverse des petits villages d’un autre temps et une descente en douceur dans la vallée Calchaquie, un total bonheur. Des couleurs superbes, le canyon des Flèches, une immense rivière et déjà les vignes d’altitude dont certaines produisent à 2700 mètres, inconcevable chez nous. Vous entrez dans une des plus célèbres région viticole d’Argentine, celle de Cafayate.

  • Selon votre humeur : piscine & farniente, achats souvenirs... En soirée, visite de la bodega El Esteco, dégustation de vin et asado (BBQ), une institution en Argentine... Un programme d’enfer…

  • Un autre aspect de la RN 40 toujours entourée de cimes géantes. De part et d'autres des montagnes à plus de 5000 m et ce délicieux sentiment d'être paumés au bout du monde. Vous croisez à bonne allure sur une route à l'asphalte impeccable dans un désert perché à 2000 m. Température de rêve, personne sur la route ou presque et parfois des condors! Des lignes droites interminables, des mini tornades en formation et ces drôles de buissons ronds qui traversent sans prévenir, ambiance far west! A Amaicha del Valle nous faisons halte au musée de la Pachamama, la Terre Mère, vénérée depuis la période Inca au moins. En arrivant sur Belen, vous apercevez ce que vous pensez être des glaciers. Il s'agit en fait de dunes de sable à plus de 4000 m d'altitude. Un magnifique petit canyon annonce la fin de l'étape.

  • Nous poursuivons sur la route 40 avant de prendre plein ouest sur la Ruta 60, la Ruta de los seis Miles, la route des 6000 conduisant entre autres au plus haut volcan actif du monde le Ojos del Saladao à 6879 m et d'autres comme le Incahuasi, tutoyant les 7000 m et formant la frontière avec le Chili. Pour l'anecdote, nous passons Copacabana puis par de petites routes tracées au pied de la Cordillère des Andes nous arrivons à Chañarmuyo. Notre hôtel est perdu au milieu des vignes. Une adresse de charme avec ses 8 chambres propice à une nouvelle dégustation de vin du pays...

  • On est tellement bien qu'on peut traîner ce matin. Nous poursuivons sur une petite route scénique en diable. Nous traversons Chilecito célèbre pour ses mines d'or dont il reste un téléphérique désaffecté qui monte à 4400 m sur les pentes du mont Belgrano (6251 m). Arrivent les superbes images de la Cuesta de Miranda, un bitume neuf qui remplace la belle piste que nous empruntâmes dans le passé... Pourtant cet endroit reste un miracle de la nature tout de rouge et de vert éclatants. Nous arrivons tôt à Villa Uñion. Il fait chaud. Piscine !

  • Au lever du jour la montagne se pare de couleurs extraordinaires. Après quelques kilomètres nous entrons dans le Parc National de Talampaya et ses parois hautes de 200 m dont les couleurs sont incroyablement rouges. C'était la terre des diplodocus et autres T rex attention à vous... Plus loin nous empruntons la 150 nouvellement asphaltée, une route extraordinaire dans un environnement géologique époustouflant. Sur votre droite un parc fameux celui d'Ischigualasto, le lieu où se pose la lune en Quechua, aussi nommé Valle de la Luna, plus simple. Le décor est de toute beauté et on ne vous parle pas de la température, un bonheur… Arrivent la Cuesta de Huaco, pause contemplative obligatoire, puis un spectaculaire canyon, la quebrada de Jachal, débouchant sur les eaux turquoises de la Cuesta del Viento. En fond de scène le spectacle exceptionnel de la cordillère de Colanguil et ses glaciers. Rodeo est là, magnifique écrin de verdure en montagne...

  • Nous quittons Rodeo tranquillement peut être après un dernier plongeon dans la piscine. Direction Barreal mais en effectuant un jolie détour histoire de faire durer le plaisir. Nous commençons par une montée quasi rectiligne qui nous fait passer de 1500 à 3000 mètres en longeant les sommets frontaliers du Chili. Quand on pense que la Cordillère fait 9000 km de long, c'est grandiose...Nous croisons dans un désert minéral impressionnant qui nous conduit au fond d’une énorme dépression, un ancien lac salé, avant de remonter jusqu’au mirador de la Crucita. Nous sommes dans la Sierra del Tigre. Nous remontons le fleuve San Juan qui descend de la Cordillère de Totora et de ses nombreux glaciers, puis le rio de los Partos pour rejoindre Barreal.

  • Nous roulons plein sud dans une nature grandiose, seuls au monde. Nous nous approchons de l'Aconcagua, la sentinelle de pierre en quechua, le plus haut sommet de la Cordillères des Andes avec ses 6960 m. Nous poussons jusqu’au carrefour de la Ruta 7, la principale liaison internationale conduisant à Santiago du Chili. Nous sommes à Uspallata et nous y connaissons une sympathique Parilla dont le bife de chorizo est à l’image de la Cordillère des Andes, énorme. Une fois sustentés, nous faisons ½ tour pour rejoindre un itinéraire bien discret sur les cartes routière mais qui nous en met plein la vue à plus de 3000 m avec dans votre dos le spectaculaire Tupungato à 6570 m. C'est le paradis des guanacos qui traversent en bande, souvent ! Une descente, un peu technique mais époustouflante, nous mène à Termas de Villavicencio qui produit la meilleure eau d'Argentine puis Mendoza considéré ici comme le cœur viticole de l'Argentine.

  • Transfert aéroport et vol retour via Buenos Aires.

Engagement

Hébergement

Une hôtellerie sélectionnée parmi les meilleurs adresses disponibles.

⊕ Passeport valide pour la durée du séjours
⊕ Permis de conduire moto catégorie A
⊕ Assurance assistance rapatriement

Dates de départ et disponibilités

Départ privatif sur demande
  • Tarifs et prestations en départ guidé

    Pilote: 6 500 € / Passager: 3 200 €

    Supplément chambre individuelle : +780 €
    Vous pouvez demander à partager une chambre double. Si votre demande ne peut aboutir faute de participant nous prenons à notre charge 50% du supplément chambre individuelle.

    Nos tarifs sont fermes après inscription.

    ⊕ Les vols Paris / Buenos Aires / Paris sur la compagnie Air France
    ⊕ Les vols de pré/post-acheminement au départ de France métropolitaine
    ⊕ Les vols domestiques argentins sur la compagnie Aerolineas Argentinas ou Latam
    ⊕ Les naavettes aéroport/hôtel/aéroport
    ⊕ Les navettes entre les aéroports international et domestique de Buenos Aires
    ⊕ L'hébergement (3 et 4*) en chambre double
    ⊕ Les petits déjeuners
    La moto...
    ⊕ L'assurance de la moto (franchise de 1800 €)
    ⊕ Le carburant
    ⊕ Le guide francophone à moto
    ⊕ Le pickup d'appui (transport des bagages et assistance)
    ⊕ Le transport des bagages
    ⊕ Le musée de la Pachamama
    ⊕ La visite du Canyon de Talampaya
    ⊕ La visite d'une bodega avec dégustation de vin à Cafayate
    ⊕ La soirée asado à Cafayate

Vous souhaitez vous inscrire? Vous souhaitez un devis ou vous avez une demande de renseignement?
Vous avez une question, vous souhaitez être contacté ?